Angora style : un élevage de Lapins angora 100% made in France !

lapin angora style
Ce n’est pas la photo qui me donne les yeux rouges, c’est leur couleur naturelle. Ne suis-je pas trop Mimi ?

Bonjour les filles !

Alors aujourd’hui je vais vous parler d’un de mes coups cœur que j’ai eu il y a quelques années.

Je suis littéralement tombée amoureuse, non pas d’un homme, mais des 35 petits lapins angora de Madame Lemazurier.

Elle les élève depuis 15 ans dans son élevage made in Normandie .

En effet, c’est lors de vacances passées en Normandie et après avoir visité une quantité de musées sur le débarquement, que j’ai eu le bonheur de découvrir son élevage de Lapins angora à Douvres-la-Délivrande.

Nous avions été accueillis chaleureusement et la visite (sur rendez-vous et gratuite ! ) a duré plus d’une heure et demi. A la fin de celle-ci, j’avais appris énormément de choses sur le lapin angora.

Tout le monde imagine sans trop de difficultés que je suis évidemment ressortie de l’élevage conquise par les lapins, avec des jolies petites pelotes 100 % made in France et une fiche explicative sur le lapin Angora.

Voici le résumé de cette fiche :

« Le lapin angora est un animal tout blanc aux longs poils avec les yeux rouges.

La première épilation d’un lapin angora se fait à l’âge de 2 mois puis à 5 mois. L’épilation complète ne se fait qu’à l’âge de 8 mois.

Quand il est adulte, l’épilation a lieu tous les 100 jours et il donne environ 250 à 300 grammes de poils par épilation. Celle-ci est absolument nécessaire car autrement le lapin s’enlève lui-même les poils, il les avale, ce qui lui encombre l’estomac et fini par le faire mourir…»

Depuis la découverte de cet élevage, j’ai fait quelques commandes pour réaliser des tricots en angora : écharpes, gants, bonnets, bérets, chaussons de bébé, chaussettes, chaussons femme, châle et j’en oublie surement.

J’adore tricoter et porter l’angora, c’est une fibre douce, chaude, moelleuse. Je rêve un jour de me faire un pull tout en Angora…

 

Madame Lemazurier a accepté gentiment de répondre à quelques unes de mes questions lors d’un entretien… Ainsi vous aussi vous allez en savoir un peu plus sur l’élevage des lapins.

 

1 Qu’est-ce qui vous a amené  à créer cette activité ?

Je venais de perdre mon emploi et une amie m’a fait connaitre ce métier. Lorsque cela m’est arrivé, j’étais déjà trop vieille pour trouver du travail et trop jeune pour arrêter. Donc cet élevage m’a permis d’avoir une occupation passionnante.

 

2 Est-ce que l’on peut vivre d’un élevage et/ou est-ce plutôt une passion ?

C’est surtout une passion. L’entreprise étant trop petite, je ne peux pas me verser de salaire.

 

3. Quelles sont les différentes étapes pour passer du lapin et les pelotes ?

Tout d’abord, on dépile le lapin tous les 100 jours au moment de la mue. Ensuite, on envoie le poil en filature. Enfin, la filature vous renvoie les pelotes teintées et formées.

 

4. Qu’est-ce qui vous différencie des industriels ?

La qualité du poil est totalement différente. En France on dépile les lapins alors qu’à l’étranger celui-ci est tondu.  Donc le poil est coupé et aussi beaucoup plus court. Il ne tient pas dans les fibres.

 

5. Quelles sont les caractéristiques et les vertus de l’angora ?

L’Angora est très doux. Bien sûr il ne guérit pas mais il est reconnu pour soulager les douleurs. On ne transpire pas avec de l’angora.

 

6. Qu’est-ce que vous aimez le plus faire dans votre élevage ?

J’aime m’occuper de mes lapins car c’est un animal très attachant. Quand on vit tous les jours avec eux c’est passionnant.

Mais j’aime aussi tricoter et créer des nouveautés. C’est une laine très agréable à tricoter.

J’aime aussi voir du monde qui s’intéresse à notre métier, car on apporte une connaissance et un savoir-faire. Les enfants sont ravis de faire la visite car il n’y a pas de terrine de pâté au bout de l’élevage et les animaux ne souffrent pas chez nous !

 

7. Est-ce que vous pouvez présenter vos produits et vos spécifités? Quelles sont les produits que vous vendez le plus ? Est-ce qu’il y a des tendances de couleurs/de produits selon les années ?

C’est très varié, je vends autant de pelotes de laine que de produits finis : écharpes, bonnets, gants, chapeaux, casquettes, chaussons, caches- bouillotte, pulls, gilets, blousons, manteaux, etc.

Pour les couleurs, les dames ne suivent pas la mode.  Elles prennent ce qui leur plait, toutes les couleurs sont belles.

 

Pour en savoir plus, vous pouvez prendre contact avec Madame Lemazurier :

Angora Style

Route de Bény

14440 Douvres-la-délivrande

Tel : 02 31 37 63 00

 

Sur demande, vous pourrez également recevoir un nuancier pour choisir la couleur que vous aimez. C’est pratique quand on n’habite pas en Normandie !

Avec votre commande, vous recevrez les conseils de lavage pour conserver votre tricot le plus longtemps possible.

Voici quelques photos de ses créations tricots. Vous pouvez soit les acheter déjà tricotés, soit les tricoter vous-même. Dans ce cas, la fiche tricot vous sera offerte.

lapin angora stylelapin angora style

lapin angora style

lapin angora style

lapin angora stylelapin angora style

lapin angora style

lapin angora style

Venez découvrir mes réalisations tricots avec la laine issue des petits lapins d’angora style : les chaussons “Lapins”, “les chaussons “Chats”, les chaussons “ours”, les chaussons pour femme, mes chaussettes et mon châle chic.


Tags:

13 Comments

  1. December 2, 2012 - 9:49 am

    Superbe !!! Vraiment magnifique !
    Un joli reportage-interview : merci 🙂

    Reply
    • Mimie
      December 2, 2012 - 11:50 am

      Merci beaucoup ! J’ai eu tellement un gros coup de coeur pour cet élevage que j’ai eu envie de le partager 🙂

      Reply
  2. mamiechantal
    November 22, 2013 - 10:21 am

    La première question qui m’est venue à l’esprit concerne l’épilation des lapins… Je me demande si c’est douloureux pour ces pauvres lapins…???

    Reply
  3. Mimie
    November 23, 2013 - 9:50 am

    Bonjour,
    Non ce n’est pas douloureux pour les lapins. Leurs poils tombent naturellement, c’est ce qu’il se passe dans la nature. Et si les éleveurs ne leurs enlèveraient pas leurs poils ils mourraient en les avalant.

    Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Read previous post:
Pochette froncée
Pochette froncée réalisée lors d’un atelier de la Mercerie Moline

  Samedi dernier, Lulu et moi sommes allées au salon créations et savoir-faire. Nous nous étions inscrites à un atelier...

Close